Story

Kumano Kodo et Koyasan — un voyage spirituel

Célébrée comme le cœur spirituel du Japon, la préfecture de Wakayama abrite deux sites spirituels d'envergure : les chemins de pèlerinage de Kumano Kodo ainsi que Koyasan, un complexe de temples nichés au sommet d'une montagne. Visitez la région pour un voyage vraiment unique : séjournez dans un temple bouddhiste, arpentez des sentiers spirituels et initiez-vous aux pratiques bouddhistes traditionnelles.
APERÇU
· Passez la nuit dans le complexe de temples au sommet de la montagne, Koyasan
· Explorez le plus grand cimetière du Japon, Okuno-in
· Découvrez la pratique quotidienne d'un moine bouddhiste de Koyasan
· Randonnez le long du sentier Nakahechi, un chemin ancestral de Kumano Kodo

Koyasan — une montagne de temples

Koyasan est un vaste complexe en montagne de 117 temples bouddhistes fondé par Kukai (Kobo Daishi) il y a plus de 1 200 ans. La région est beaucoup plus qu'un lieu touristique. Plongez au cœur de la culture de Koyasan grâce au shukubo, ou séjour dans un temple bouddhiste, et initiez-vous à diverses activités immersives. Apprenez-en plus sur les pratiques bouddhistes traditionnelles et promenez-vous à Okuno-in, un immense cimetière abritant des milliers d'âmes.

Qui était Kobo Daishi ?

Kukai, connu à titre posthume sous le nom de Kobo Daishi (774-835), était un moine bouddhiste japonais qui a fondé le bouddhisme Shingon.

Okuno-in

Le mausolée de Kobo Daishi se trouve à Okuno-in, le plus grand cimetière du Japon et lieu le plus sacré de Koyasan. Kobo Daishi repose ici en méditation éternelle, attendant la venue de Miroku Nyorai, le Bouddha du futur. Comptant plus de 200 000 pierres tombales et monuments commémoratifs, le cimetière invite les visiteurs à explorer ce lieu spirituel en arpentant un sentier bordé de cèdres. Sachez qu'aucune nourriture, boisson ou photographie n'est permise au-delà du pont Gobyobashi.

Plus d'informations

Shukubo

Le shukubo, ou séjour au temple, propose aux visiteurs une expérience unique. En passant la nuit dans un temple, vous aurez la chance d'avoir un aperçu de la vie quotidienne des moines qui y vivent. Les clients séjournent dans des chambres japonaises traditionnelles dotées de futons et de tatamis, et ont la possibilité de prier avec les moines le matin ou en début de soirée. Savourez la cuisine bouddhique au dîner ou participez au shakyo, ou copie de sutras (les activités proposées dépendent du temple). Environ 50 temples de Koyasan offrent un hébergement shukubo.

Comment rejoindre Koyasan depuis Tokyo ou Osaka

Pour voyager à Koyasan, prenez l'avion depuis l'aéroport de Haneda ou de Narita à Tokyo jusqu'à l'aéroport international du Kansai (KIX) à Osaka. Des bus limousines vous amènent directement de l'aéroport à Koyasan.

Koyasan est également accessible en train. Prenez le Shinkansen de Tokyo à Shin-Osaka (2h30 de trajet). Puis empruntez la ligne Midosuji de Shin-Osaka à Namba pour rejoindre la ligne Nankai Koya.

Descendez à l'arrêt Gokurakubashi et prenez le téléphérique de Nankai jusqu'à Koyasan.

Conseils de voyage

De KIX à Koyasan
Pour vous déplacer vers ou depuis l'aéroport international du Kansai, empruntez le bus express KIX-Koyasan.

De Kyoto à Koyasan
Déplacez-vous très facilement entre Kyoto et Koyasan grâce aubus direct Kyoto-Koyasan.

De Koyasan à Kumano
Montez à bord du Koyasan-Kumano Discovery Bus pour vous rendre à Kumano depuis Koyasan (ce bus touristique circule d'avril à novembre).

Sentiers de pèlerinage de Kumano Kodo

Les sentiers de pèlerinage de Kumano Kodo sillonnent les forêts verdoyantes de la péninsule de Kii et mènent au Kumano Sanzan, les trois grands sanctuaires de Kumano. Les randonneurs peuvent choisir parmi plusieurs itinéraires, certains étant faciles et d'autres ardus. Le sentier le plus fréquenté est le Nakahechi qui va de Tanabe à Kumano Nachi Taisha, l'un des sanctuaires du Kumano Sanzan. Parmi les autres chemins figurent le sentier Kohechi (difficile) et le sentier d'Iseji (modéré). Découvrez l'itinéraire qui vous convient le mieux en parcourant les itinéraires ci-dessous.

Sentier Nakahechi de Kumano Kodo

Le Nakahechi est le sentier le plus populaire des chemins de pèlerinage de Kumano Kodo. Attention, ce n'est pas pour autant une randonnée facile.

L'itinéraire complet prend cinq jours (ou vous pouvez choisir de n'en parcourir qu'une section) et est exigeant physiquement. Les randonneurs rencontreront des sentiers de montagne sinueux, des pentes abruptes et des marches. Bien que le sentier Nakahechi puisse être éprouvant pour le corps, il est gratifiant pour l'âme. Avant de vous lancer dans l'aventure, évaluez votre état de santé et préparez tout le matériel nécessaire.

Kumano Sanzan

Le Kumano Sanzan constitue les trois grands sanctuaires de Kumano. C'est la destination ultime des pèlerins qui empruntent les chemins de pèlerinage de Kumano Kodo. Chaque sanctuaire a ses propres caractéristiques, des toits en cyprès de Kumano Hongu Taisha à la chute d'eau tonitruante qui surplombe le site de Kumano Nachi Taisha.

Kawayu Onsen

Kawayu Onsen est l'un des trois hameaux d'onsen (sources thermales) qui composent la région de Hongu Onsen-kyo, une zone d'hôtels thermaux au centre de la préfecture de Wakayama. Les hôtels onsen confortables de Kawayu Onsen sont regroupés au bord du fleuve Kumano.

La principale attraction hivernale à Kawayu Onsen est le Senninburo, un immense bain thermal rattaché à la rivière. >La région est facilement accessible en bus depuis les sentiers de Kumano Kodo et le grand sanctuaire de Kumano Hongu Taisha.

Comment rejoindre Kumano depuis Tokyo ou Osaka

Pour vous rendre dans la région de Kumano depuis Tokyo, empruntez le Shinkansen jusqu'à Nagoya (1h50 de trajet) puis prenez le train Limited Express Nanki jusqu'à Shingu (3h30 de trajet supplémentaire).

Depuis Osaka, prenez le Kuroshio Limited Express de Shin-Osaka à Shingu. Le trajet, qui dure 4h10, offre de superbes vues panoramiques tandis que le train longe la côte de Wakayama.