Se déplacer

Aller dans les régions éloignées les plus spectaculaires de Wakayama peut réellement prendre du temps, jusqu'à 3 ou 4 heures dans certains cas. Avec plus de 80% de montagnes, les principales voies d'accès (ferroviaires et routières) à la Péninsule de Kii sont situées le long de la côte. Découvrez ici quelles options de transport sont disponibles pour vous aider à vous déplacer en douceur pour découvrir Wakayama.

Le service ferroviaire en provenance de l'ouest du Kansai jusqu'à Wakayama est assuré par deux compagnies principales. Japan Railway West (JR West: Kyoto/Nara/Osaka) exploite 4 lignes (Hanwa, Wakayama, Kishu, Kisei/Kinokuni) et Nankai Denki Tetsudo (Nankai Electric Railway: Osaka) exploite 2 lignes (la ligne principale, Koya). En outre, Wakayama Dentetsu (Wakayama Electric Railway) dessert la ville de Wakayama depuis Kishi sur la ligne de Kishigawa. Ces compagnies ferroviaires circulent depuis deux gares différentes, distantes de 6 minutes. Les lignes de Japan Railway et de Wakayama Dentetsu arrivent à la gare de JR Wakayama, et celles de Nankai Denki Tetsudo arrivent à la gare de Wakayama-shi. Pour vous aider à planifier votre itinéraire et prendre vos repères, le site Wakayama Navigation Traffic propose d'effectuer des recherches d'itinéraire et de plan pour vos déplacements en train ou bus, ainsi que pour trouver les principaux sites touristiques. Renseignez-vous davantage sur les différents forfaits ferroviaires et les offres spéciales mentionnés ci-dessous, dans la section Se rendre à Wakayama.

Ligne JR West (Kyoto/Osaka/Nara)

Pour accéder aux villes côtières de Wakayama, utilisez la ligne principale de Kisei (également connue sous le nom de ligne de Kinokuni), qui fournit à la fois un service de train local et un service de train express limité pour Shingu – le dernier arrêt dans l'est de Wakayama avant d'entrer dans la préfecture de Mie. Le train Kuroshio Express Limited, en provenance des gares de Kyoto et de Shin-Osaka, fonctionne sur cette ligne. Vu que la durée du voyage de Wakayama à Shingu en train express est quand même d'environ 3 heures, choisissez un siège sur le côté droit pour profiter des meilleures vues sur la côte et sur les paysages de la Péninsule de Kii. Remarquez que plus de trains Kuroshio proviennent d'Osaka que de Kyoto, et que tous les trains ne vont pas jusqu'à Shingu. Il est conseillé de consulter les horaires de la ligne JR West, pour éviter d'arriver à votre destination trop tard. Le Japan Rail Pass (à l'échelle nationale) couvre cette région, tout comme certains des forfaits JR West tels que le Kansai WIDE Area Pass.

Ligne JR Central (Nagoya)

Les voyageurs en provenance de l'aéroport de Nagoya ou de Tokyo et se dirigeant directement à Kumano peuvent bénéficier d'une réduction de leur temps de trajet en train en prenant par la ville de Nagoya. L'est de la Péninsule de Kii est desservi par la ligne JR Central, qui fournit à la fois un service de train local et un service de train express limité sur les lignes principale de Kisei et de Kansai, dont un segment sur les voies privées de la compagnie Ise Railway. Le train JR Wideview Nanki Express circule entre Nagoya, Shingu et Kii-Katsuura et prend environ 3h30 à 4 heures respectivement. Le wagon le plus à l'avant du train offre la meilleure vue du paysage rural pittoresque de la Péninsule d'Ise et de ses panoramas sur l'océan Pacifique. Renseignez-vous sur l'Ise-Kumano Area Pass, une excellente option offrant avec des déplacements illimités en bus et en train. Il doit, cependant, être acheté avant d'entrer au Japon.

Koyasan

Koyasan n'a qu'une seule ligne directe, la Nankai Koya en provenance de la gare de Namba, à Osaka. Les passagers voyageant depuis la ville de Wakayama peuvent accéder à cette ligne en prenant une correspondance à la gare d'Hashimoto, sur la ligne de JR Wakayama. En plus de ce service local, des trains express pratiques permettent de réduire les temps de voyage. Le service express limité, le plus rapide de tous ces services, ne prend que 80 minutes depuis la gare de Namba et circule quatre fois par jour en semaine, avec encore plus de choix le week-end. Nankai propose un forfait touristique à prix réduit, comprenant le service express limité et le Koyasan - Ticket Patrimoine Mondial.

Noms des gares de la Péninsule de Kii
Les gares de la Péninsule de Kii utilisent souvent le préfixe "Kii" afin de se distinguer des autres gares portant le même nom au Japon. Par exemple, la ville de Tanabe devient "Kii-Tanabe".

Heures de pointe
Dans les grandes villes, comme Kyoto, Osaka et Nagoya, les heures de pointe se situent entre 7h30-9h30 et entre 17-20h, lorsque les gares deviennent très congestionnées et qu'il n'est plus facile d'y circuler.

Ekiben
Les ekiben, les repas en boîte vendus dans les gares et les trains, font partie du charme du voyage en train au Japon. Les locaux s'assurent de garder suffisamment de temps pour choisir et acheter des boîtes de déjeuner d'inspiration régionale avant de monter dans les trains longue distance. Suivez cette coutume, et vous découvrirez que, de l'emballage, à la conception du repas comme à ses ingrédients, manger fait partie du plaisir de prendre le train au Japon.

À travers le Japon, un système de carte à puce (IC) intégrée permet aux voyageurs de payer leurs billets de transport indépendamment de la région et du fournisseur de services. Pour se déplacer dans les principales zones du Kansai, ce qui comprend le déplacement jusqu'à Wakayama et Koyasan (mais pas au-delà), une option pratique est d'acheter une carte de monnaie électronique prépayée qui peut être utilisée pour prendre les métros, les trains de compagnies privées et les bus. Les tarifs sont calculés automatiquement et déduits du solde de la carte lorsque la carte est placée sur un lecteur de tarif. Les cartes à puce peuvent également être utilisées pour faire des achats dans divers magasins et commerces de proximité, y compris les distributeurs automatiques sur les plateformes des gares. Il y a 10 cartes à puce régionalement émises ; elles peuvent être utilisées de manière interchangeable dans toutes les régions, à quelques exceptions près. Dans le Kansai, JR West propose la carte à puce rechargeable ICOCA vendue dans les distributeurs automatiques de billets et dans les guichets. Elle peut être utilisée sur plusieurs lignes privées, y compris Japan Railway et Nankai Electric Railway. Veuillez consulter le site de JNTO pour plus d'informations sur les cartes à puce.

Les forfaits de train offrent des réductions importantes pour les visiteurs internationaux, et sont vraiment dignes d'intérêt. En plus des forfaits standards, des offres spéciales sont disponibles de temps à autre. Renseignez-vous sur les meilleures options pour voyager dans Wakayama auprès des compagnies Japan Railway (Group, West et Central) et Nankai Denki Tetsudo.

Que faire si vous ne connaissez pas le tarif
Bien que cela soit nettement plus cher, en cas de doute sur le coût des billets, pour les passagers qui choisissent de voyager sans forfait, l'option la plus simple est d'acheter le billet le moins cher. Après votre arrivée à destination, la différence de prix peut être calculée soit sur les machines d'ajustement tarifaire près des tourniquets de sortie, ou avec un agent de guichet, sans frais de pénalité. Toutefois, en ce qui concerne les trains express limités (comme le Kuroshio) un supplément au prix de base est obligatoire. Si vous n'avez pas déjà réglé ce supplément, vous pouvez le faire directement dans le train, sans frais de pénalité, lorsque le contrôleur vient vérifier les billets.

Une grande variété de lignes et de compagnies de bus desservent la préfecture de Wakayama. Depuis les transferts d'aéroport, aux lignes de bus régionales et aux lignes express/privées entre des zones clés comme Kii-Tanabe, la zone d'onsen de Shirahama, la région de Kumano Kodo, Koyasan, Shingu et Nara. De temps en temps, des offres spéciales sont également disponibles.

Bus locaux

La zone de la ville de Wakayama est desservie par la ligne de Wakayama Bus. Les passagers ayant un "Kansai Thru Pass" valide peuvent l'utiliser dans les bus urbains locaux. La ligne de bus propose également des forfaits à la journée avec des trajets illimités. Cependant, le système n'est pas adapté pour les non-japonais, car la signalisation et les informations sont généralement disponibles uniquement en japonais.

Pour voyager dans le sud de Wakayama, les compagnies qui couvrent le tronçon de la zone côtière d'onsen de Shirahama et qui permettent d'aller dans la région de Kumano Kodo, par la zone intérieure de Wakayama, puis vers Kushimoto via Shingu comprennent : Kumano Bus, Meiko Bus et Nara Kotsu. Entre Kii-Tanabe et la zone nord de Koyasan, les lignes de bus Ryujin et Nankai Rinkan circulent, la dernière compagnie fournissant également une desserte locale de la région de Koyasan.

Par la ligne de bus Ryujin, il vous faudra 1h15 pour rejoindre la ville d'onsen Ryujin depuis Kii-Tanabe, et 2h15 supplémentaires pour atteindre Koyasan par la ligne de bus Nankai Rinkan. Le service de bus Koyasan & Kumano Access Bus, depuis la skyline de Koya-Ryujin vers des destinations comme Gomadanzan via la région de Kumano Kodo, est très pratique pour se rendre de Koyasan à la région de Kumano sans repasser par les villes de Wakayama ou de Kii-Tanabe. Bien que les réservations ne soient pas nécessaires, elles sont recommandées. En savoir plus

Pour accéder à la zone de Kumano Kodo, de Kii-Tanabe à Kumano Hongu Taisha, le temps de trajet dure environ 2h avec la ligne Ryujin Bus. Kumano Hongu Taisha est également accessible directement à partir de la zone d'onsen de Shirahama avec la ligne de Meiko Bus et dure environ 1h10. Cette ligne mène aussi à la ville côtière de Shingu, en environ 1h15. Les réservations ne sont pas nécessaires pour prendre le service rapide de Meiko Bus entre la zone d'onsen de Shirahama et Shingu.

Nara Kotsu propose une ligne qui relie Shingu, Kumano Hongu Taisha et Gojo, dans la Préfecture de Nara, au nord de Wakayama. Le trajet de Shingu à Kumano Taisha dure environ 1h15, et de là jusqu'à Gojo il faut ajouter environ 3h50.

Prendre les bus locaux

Entrez par la porte arrière et prenez un ticket. Pour demander un arrêt, appuyez sur un des boutons lumineux situés dans le bus. Les tarifs sont calculés au prorata de la distance parcourue, ainsi faites correspondre le nombre sur votre billet à l'information tarifaire affichée sur les panneaux électroniques à l'avant du bus. Si vous avez la monnaie exacte, vous pouvez la mettre directement dans la boîte à côté du conducteur, ou, si nécessaire, vous pouvez utiliser le changeur de monnaie pour obtenir du liquide sur des billets de 1 000 ¥. Le conducteur vous aidera.

Lignes Express Bus

Plusieurs compagnies proposent des lignes de bus express prenant l'autoroute pour relier les principales villes de Wakayama (la ville de Wakayama, Shirahama, Shingu) à Osaka, Tokyo et Nara. Ils constituent une alternative économique pour les passagers à qui il n'importe pas d'utiliser un service de bus de nuit. Certaines lignes et compagnies, comme Meiko Bus entre Osaka et Shirahama, circulent plusieurs fois par jour.

Meiko Bus offre un service express entre Osaka et Shirahama, faisant plusieurs arrêts le long du chemin, y compris à la gare de Tanabe. Les tarifs sont très raisonnables, et le trajet dure environ 3h40 selon le trafic. Cette ligne de bus fournit également un service entre la ville de Wakayama et Shirahama, et peut être pris aux gares de JR Wakayama et de Nankai Wakayama-shi. Les réservations sont nécessaires, appelez à l'avance pour réserver votre place et payez avant de monter dans le train. Leur centre d'appel fonctionne en japonais, mais les offices de tourisme locaux peuvent fournir une assistance linguistique.

1. Entrez dans les bus par l'arrière et prenez un ticket numéroté si disponible.

2. Appuyez sur le bouton d'arrêt lorsque vous approchez de votre destination.

3. Les tarifs sont affichés sur un panneau électronique. Vérifiez-y le numéro de votre billet.

4. Le montant exact doit être payé dans la boîte de paiement. Utilisez la machine de change si nécessaire.

Dans les centres urbains, les stations de taxis se trouvent généralement dans les hôtels, les gares et les aéroports, mais les taxis peuvent aussi être hélés dans la rue. Derrière leur pare-brise, les taxis libres affichent les caractères rouges 空車 (kuusha ou "voiture vide"). Dans les zones rurales, les taxis devront être appelés à l'avance, car il est peu probable que vous en trouviez un dans la rue. Demandez au concierge de votre hôtel de vous aider à réserver un taxi.

La plupart des taxis ne parleront que le japonais, ainsi il est conseillé d'écrire l'adresse de votre destination sur un papier, avec un numéro de téléphone, en particulier si vous allez hors des sentiers battus. Au Japon, les taxis fonctionnent au mètre, et peuvent transporter jusqu'à 4 passagers adultes. La porte arrière gauche s'ouvre et se ferme automatiquement pour que le passager puisse entrer et sortir. Les cartes de crédit sont acceptées dans les grandes villes, mais gardez du liquide à portée de main pour les zones plus reculées. Il n'est pas habituel de laisser un pourboire.

Dans des endroits comme la ville de Wakayama et Shirahama, certains opérateurs proposent des prix forfaitaires ou des prix fixes pour les touristes souhaitant faire leurs visites accompagnés d'un chauffeur personnel. Cela peut être une alternative pratique aux transports en commun, qui impliqueront probablement des temps d'attente pour les correspondances. Pour savoir si la ville où vous vous rendez propose ce type de forfaits, rendez-vous ou contactez l'office de tourisme le plus proche. Le personnel sera également en mesure de vous aider à communiquer avec les taxis, ceux-ci parlant probablement uniquement le japonais.

1. Pour héler un taxi, agitez simplement votre main. Les taxis peuvent aussi souvent être trouvés en dehors des stations de taxi.

2. Notez, qu'au Japon, les portes de taxi fonctionnent automatiquement.

3. Entrez et indiquez votre destination au chauffeur. Si nécessaire, utilisez des supports visuels tels que des cartes et des guides.

4. Une fois à destination, payez le prix indiqué sur le compteur. Les cartes de crédit sont parfois acceptées.

Les vélos sont omniprésents au Japon, et constituent une façon commune de se déplacer pour les résidents locaux. Vous remarquerez que les cyclistes sont autorisés à partager le trottoir avec les piétons, et que peu d'entre eux roulent sur les routes. Par une journée ensoleillée, le trajet plat allant du centre-ville de Wakayama à Marina City, en 45 minutes, est une façon agréable de passer un après-midi, et une manière alternative de découvrir ces sites. Renseignez-vous sur les agences de location de vélos électriques et classiques, généralement situées à proximité des gares et des centres d'information. Certaines vous conseilleront sur les itinéraires à suivre en vélo. Rappelez-vous de garer votre vélo dans les zones désignées appropriées, pour éviter qu'il ne soit déplacé ou enlevé. Et n'hésitez pas à demander un siège de sécurité si vous voyagez avec des enfants.

Un des charmes principaux de Wakayama est que la région est encore en grande partie rurale et préservée. Bien que les lignes de train et de bus desservent la région, ces lignes peuvent avoir tendance à fonctionner rarement par rapport au rythme soutenu du transport dans les centres urbains du Japon. Cependant, une bonne alternative est de prendre le volant et de définir votre propre rythme. Conduire dans Wakayama peut être très enrichissant puisque vous serez en mesure d'accéder à tous les points de vue idylliques sur la campagne, ainsi qu'aux routes de montagne sinueuses et parsemées de sources chaudes, de sites historiques et de vues à couper le souffle sur l'océan. La préfecture est reliée par un réseau d'autoroutes, de routes nationales et de routes régionales dotées de nombreuses aires de repos (les michi-no-eki). Vous pouvez louer une voiture dans les principaux aéroports et dans les centres urbains. Assurez-vous de réserver à l'avance, afin de vous assurer d'avoir un système GPS intégré multilingue. N'oubliez pas de télécharger le guide "Conduire à Wakayama", qui répertorie également les codes MAPCODE à entrer dans le GPS pour rejoindre les destinations clés (il s'agit des coordonnées géographiques d'un emplacement).

Les compagnies de transport au Japon prennent en compte le fait que pour les familles les coûts de voyage s'additionnent rapidement, et, pour cette raison, les enfants de moins de 12 ans voyagent pour la moitié du tarif adulte, qu'on utilise un forfait de train ou un billet à tarif normal. Les nourrissons et bébés ne paient rien tant qu'il n'y a que deux enfants par adulte, sauf si vous utilisez un siège réservé ou un siège de première classe Green Car. Un tarif enfant sera applicable à partir du troisième enfant. Pour les locations de voiture, vous pouvez normalement demander des rehausseurs pour enfants. Les routes nationales et les autoroutes ont généralement des aires de repos tous les 50 km, avec des toilettes, des restaurants et des aires de jeux. Et si vous décidez de faire un peu de cyclotourisme, cherchez des magasins de location plutôt situés à proximité des grandes gares ou des offices de tourisme locaux, et demandez si des sièges de sécurité et des casques pour enfants sont fournis.

Planifier votre voyage