VILLE CHÂTEAU

Ville de Wakayama

Comprendre un nom c'est comprendre l'histoire. Le nom Wakayama fait référence à la grandiose baie voisine de Wakaura et à Okayama, l'ancien nom, et emplacement, du Château de Wakayama.

Château de Wakayama

Faire défiler

Histoire

La famille Tokugawa fût l'une des dernières d'une série de dirigeants féodaux du Japon. Elle réunifia le pays en 1603, après des siècles de guerre civile, ouvrant la voie à une ère de 265 années de paix au Japon. Au cours de la période du règne Edo (1603-1868), l'économie et la culture japonaise prospérèrent. On donna la seigneurie de ce qui est maintenant la préfecture de Wakayama à une branche cadette de la dynastie Tokugawa, qui y construisit le Château de Wakayama. Le 8ème shogun Tokugawa, Tokugawa Yoshimune (1684-1751), qui était originaire du domaine de Kishu (l'actuelle Wakayama), dirigea le Japon de 1716 à 1751. Il est considéré comme l'un des plus grands shoguns Tokugawa, à l'initiative de nombreuses réformes cruciales. On trouve des échos de la période féodale dans tout Wakayama, qu'il s'agisse d'une auberge traditionnelle à l'Onsen de Ryujin, construite par ordre des seigneurs de Wakayama et fonctionnant encore, ou de l'entretien des fameux chemins de pèlerinage des Monts Kii.

Jardin Momijidani

Histoire

La famille Tokugawa fût l'une des dernières d'une série de dirigeants féodaux du Japon. Elle réunifia le pays en 1603, après des siècles de guerre civile, ouvrant la voie à une ère de 265 années de paix au Japon. Au cours de la période du règne Edo (1603-1868), l'économie et la culture japonaise prospérèrent. On donna la seigneurie de ce qui est maintenant la préfecture de Wakayama à une branche cadette de la dynastie Tokugawa, qui y construisit le Château de Wakayama. Le 8ème shogun Tokugawa, Tokugawa Yoshimune (1684-1751), qui était originaire du domaine de Kishu (l'actuelle Wakayama), dirigea le Japon de 1716 à 1751. Il est considéré comme l'un des plus grands shoguns Tokugawa, à l'initiative de nombreuses réformes cruciales. On trouve des échos de la période féodale dans tout Wakayama, qu'il s'agisse d'une auberge traditionnelle à l'Onsen de Ryujin, construite par ordre des seigneurs de Wakayama et fonctionnant encore, ou de l'entretien des fameux chemins de pèlerinage des Monts Kii.

Contrôler cette région – à la pointe la plus méridionale d'Honshu, l'île principale du Japon – était une priorité absolue, et le Château de Wakayama était donc la forteresse la plus importante protégeant l'ouest du Japon. Dominant à la fois les terres environnantes et l'océan, ce site historique est un rappel de l'histoire de la ville, qui fût un site prospère et stratégique à l'époque féodale. Comme dans le passé, le château continue d'être un lieu de prédilection pour admirer les fleurs de cerisier au printemps, ainsi que le tapis formé par les feuilles colorées de l'automne.

Château de Wakayama

Contrôler cette région – à la pointe la plus méridionale d'Honshu, l'île principale du Japon – était une priorité absolue, et le Château de Wakayama était donc la forteresse la plus importante protégeant l'ouest du Japon. Dominant à la fois les terres environnantes et l'océan, ce site historique est un rappel de l'histoire de la ville, qui fût un site prospère et stratégique à l'époque féodale. Comme dans le passé, le château continue d'être un lieu de prédilection pour admirer les fleurs de cerisier au printemps, ainsi que le tapis formé par les feuilles colorées de l'automne.

Panoramas

En sa qualité de ville choisie pour sa situation géographique stratégique, les vues panoramiques font partie de l'ADN de Wakayama. Certaines des meilleures vues de la ville, et de la Baie de Wakaura, peuvent être observées depuis le donjon du Château de Wakayama, depuis le Sanctuaire de Tosho-gu, et depuis le Temple de Kimii-dera (situé sur la montagne Nagusa-yama). Le Temple de Kimii-dera est le premier endroit où fleurissent les cerisiers au Kansai chaque année.

Panoramas

En sa qualité de ville choisie pour sa situation géographique stratégique, les vues panoramiques font partie de l'ADN de Wakayama. Certaines des meilleures vues de la ville, et de la Baie de Wakaura, peuvent être observées depuis le donjon du Château de Wakayama, depuis le Sanctuaire de Tosho-gu, et depuis le Temple de Kimii-dera (situé sur la montagne Nagusa-yama). Le Temple de Kimii-dera est le premier endroit où fleurissent les cerisiers au Kansai chaque année.

Fruits de mer frais

Avec plus de 600 km de côtes, les fruits de mer sont une partie essentielle de la cuisine de Wakayama. Les variétés locales comprennent les alevins (shirasu) et la dorade (tai), en particulier à l'automne, mais attendez-vous à goûter d'autres plats régionaux à travers la préfecture. Évitez les déceptions en gardant à l'esprit la philosophie japonaise d'apprécier la nourriture quand elle est à son apogée, et donc disponible en saison.

Fruits de mer frais

Avec plus de 600 km de côtes, les fruits de mer sont une partie essentielle de la cuisine de Wakayama. Les variétés locales comprennent les alevins (shirasu) et la dorade (tai), en particulier à l'automne, mais attendez-vous à goûter d'autres plats régionaux à travers la préfecture. Évitez les déceptions en gardant à l'esprit la philosophie japonaise d'apprécier la nourriture quand elle est à son apogée, et donc disponible en saison.

Incomparable thon frais

Si vous avez un faible pour le thon frais, ne cherchez pas plus loin. La préfecture de Wakayama offre les meilleures prises de l'ouest du Japon. Ici, vous apprécierez ce met délicat en direct de la mer, avant qu'il ne voit l'ombre d'un congélateur. Et, contrairement au reste de l'archipel japonais, ici, les visiteurs peuvent regarder des poissonniers qualifiés démontrer habilement comment se découpent les filets de thon.

Kuroshio Market

Incomparable thon frais

Si vous avez un faible pour le thon frais, ne cherchez pas plus loin. La préfecture de Wakayama offre les meilleures prises de l'ouest du Japon. Ici, vous apprécierez ce met délicat en direct de la mer, avant qu'il ne voit l'ombre d'un congélateur. Et, contrairement au reste de l'archipel japonais, ici, les visiteurs peuvent regarder des poissonniers qualifiés démontrer habilement comment se découpent les filets de thon.

Cuisine locale

Découvrez l'une des nombreuses spécialités gastronomiques de la préfecture de Wakayama, considérées comme étant l'une des formes originelles du sushi. Ces boules de riz rustiques sont enveloppées dans un conservateur naturel faisant aussi office d'emballage : des feuilles de kaki (kaki no ha zushi) ou des feuilles de moutarde marinées (mehari-zushi).

Cuisine locale

Découvrez l'une des nombreuses spécialités gastronomiques de la préfecture de Wakayama, considérées comme étant l'une des formes originelles du sushi. Ces boules de riz rustiques sont enveloppées dans un conservateur naturel faisant aussi office d'emballage : des feuilles de kaki (kaki no ha zushi) ou des feuilles de moutarde marinées (mehari-zushi).

À suivre

Koyasan

DESTINATIONS