TERRE PURE

Kumano

Kumano est le cœur spirituel du Japon, là où la nature et l'éveil spirituel interagissent. Depuis des siècles, ses rivières pittoresques, ses apaisantes sources thermales chaudes, ses montagnes avec leur dentelle de cascades et ses forêts verdoyantes surnaturelles ne cessent de faire appel à la fois au corps et à l'âme.

Les chemins de pèlerinage de Kumano Kodo

Faire défiler

À la recherche du paradis sur terre, l'histoire de Kumano Kodo

Pendant des millénaires, les Monts Kii accidentés de Kumano, avec leurs forêts vierges, leurs cascades majestueuses et leurs rivières ont été consacrés cœur spirituel du Japon. Ce paysage mystique, auquel on fait référence comme le « sol sacré où demeurent les dieux », offre un chemin terrestre vers la découverte de soi, la purification et la guérison. Les pèlerins ont commencé à voyager vers cette région éloignée et sacrée pendant la période Heian (794-1185). Les premiers pèlerins inclurent les empereurs et les aristocrates du Japon. À la recherche du paradis sur terre, ils réalisaient ce voyage ardu de 30 à 40 jours depuis l'ancienne capitale de Kyoto - le long des routes qui viendraient à être appelées le « Kumano Kodo ». Les influences bouddhistes ayant pénétré au Japon à cette époque, Kumano fût également connu comme la « Terre Pure » ou le « monde pur où Bouddha habite. »

Les chemins de pèlerinage de Kumano Kodo

À la recherche du paradis sur terre, l'histoire de Kumano Kodo

Pendant des millénaires, les Monts Kii accidentés de Kumano, avec leurs forêts vierges, leurs cascades majestueuses et leurs rivières ont été consacrés cœur spirituel du Japon. Ce paysage mystique, auquel on fait référence comme le « sol sacré où demeurent les dieux », offre un chemin terrestre vers la découverte de soi, la purification et la guérison. Les pèlerins ont commencé à voyager vers cette région éloignée et sacrée pendant la période Heian (794-1185). Les premiers pèlerins inclurent les empereurs et les aristocrates du Japon. À la recherche du paradis sur terre, ils réalisaient ce voyage ardu de 30 à 40 jours depuis l'ancienne capitale de Kyoto - le long des routes qui viendraient à être appelées le « Kumano Kodo ». Les influences bouddhistes ayant pénétré au Japon à cette époque, Kumano fût également connu comme la « Terre Pure » ou le « monde pur où Bouddha habite. »

Le Kumano Sanzan, les trois grands sanctuaires de Kumano, ont été établis dans cette région sacrée. De nombreux sanctuaires subsidiaires, appelés les sanctuaires Oji – des lieux pour le repos, les rites de purification et la prière des pèlerins – peuvent encore être trouvés, émaillant la route de Kumano Kodo. Le sentier principal, appelé le sentier de Nakahechi, traverse la péninsule de la ville de Tanabe à celle de Shingu. En 2004, avec Koyasan, Yoshino et Omine, Kumano Kodo a été inscrit sur la liste des biens du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Sanctuaire de Kumano Hongu Taisha

Le Kumano Sanzan, les trois grands sanctuaires de Kumano, ont été établis dans cette région sacrée. De nombreux sanctuaires subsidiaires, appelés les sanctuaires Oji – des lieux pour le repos, les rites de purification et la prière des pèlerins – peuvent encore être trouvés, émaillant la route de Kumano Kodo. Le sentier principal, appelé le sentier de Nakahechi, traverse la péninsule de la ville de Tanabe à celle de Shingu. En 2004, avec Koyasan, Yoshino et Omine, Kumano Kodo a été inscrit sur la liste des biens du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Le charme rustique du style de vie Edo

Le meilleur endroit pour expérimenter la nature profonde de l'hospitalité japonaise traditionnelle est d'aller dans une petite auberge japonaise (ryokan). Le style classique et raffiné des chambres met souvent en vedette les shoji (portes coulissantes en papier de riz délicat), le revêtement de sol en tatami (roseau) et la tokonoma (une alcôve avec des arrangements floraux et des calligraphies ou estampes suspendues).

Le charme rustique du style de vie Edo

Le meilleur endroit pour expérimenter la nature profonde de l'hospitalité japonaise traditionnelle est d'aller dans une petite auberge japonaise (ryokan). Le style classique et raffiné des chambres met souvent en vedette les shoji (portes coulissantes en papier de riz délicat), le revêtement de sol en tatami (roseau) et la tokonoma (une alcôve avec des arrangements floraux et des calligraphies ou estampes suspendues).

Avec ses 11 chambres, le Kamigoten Ryokan dans l'Onsen de Ryujin est un exemple exceptionnel d'un ryokan japonais. Originalement construit en 1657 pour le seigneur féodal de Wakayama, Tokugawa Yorinobu, il a été reconnu bien du patrimoine culturel. Il est géré par la même famille depuis 29 générations. Les eaux de son onsen sont également réputées pour leurs miracles pour la peau !

Avec ses 11 chambres, le Kamigoten Ryokan dans l'Onsen de Ryujin est un exemple exceptionnel d'un ryokan japonais. Originalement construit en 1657 pour le seigneur féodal de Wakayama, Tokugawa Yorinobu, il a été reconnu bien du patrimoine culturel. Il est géré par la même famille depuis 29 générations. Les eaux de son onsen sont également réputées pour leurs miracles pour la peau !

Les onsen, merveilles géothermales

Au Japon, la baignade est une cure apaisante pour le corps comme pour l'esprit. C'est un fabuleux moyen de terminer une journée touristique ou une randonnée, de dissiper les maux et les douleurs du voyage, pour ne garder que le souvenir de forêts brumeuses et de beaux sanctuaires nichés dans des bosquets isolés. Le long des sentiers de Kumano Kodo, il existe de nombreuses options de baignade, y compris la merveille géologique et thermale qu'est l'Onsen de Kawayu, une rivière formant un onsen naturellement.

Sennin-buro/Hongu Onsen-Kyo

Les onsen, merveilles géothermales

Au Japon, la baignade est une cure apaisante pour le corps comme pour l'esprit. C'est un fabuleux moyen de terminer une journée touristique ou une randonnée, de dissiper les maux et les douleurs du voyage, pour ne garder que le souvenir de forêts brumeuses et de beaux sanctuaires nichés dans des bosquets isolés. Le long des sentiers de Kumano Kodo, il existe de nombreuses options de baignade, y compris la merveille géologique et thermale qu'est l'Onsen de Kawayu, une rivière formant un onsen naturellement.

Cuisine locale

Les herbes sauvages et les légumes, les espèces de bétail et de volaille régionales et les fruits de mer sont caractéristiques de la cuisine locale de Kumano. Les spécialités locales comprennent le « poisson sucré » (ayu) dont Wakayama est le premier producteur au Japon. Ce poisson d'eau douce est généralement assaisonné avec du gros sel pour faire ressortir son goût délicat et parfumé, puis il est embroché et rôti lentement sur un feu en plein air. Les formes de sushi les plus anciennes sont encore préparées ici, pour rappeler les conserves transportées dans les gamelles des pèlerins prenant le sentier long et ardu menant aux sanctuaires de Kumano Sanzan.

Cuisine locale

Les herbes sauvages et les légumes, les espèces de bétail et de volaille régionales et les fruits de mer sont caractéristiques de la cuisine locale de Kumano. Les spécialités locales comprennent le « poisson sucré » (ayu) dont Wakayama est le premier producteur au Japon. Ce poisson d'eau douce est généralement assaisonné avec du gros sel pour faire ressortir son goût délicat et parfumé, puis il est embroché et rôti lentement sur un feu en plein air. Les formes de sushi les plus anciennes sont encore préparées ici, pour rappeler les conserves transportées dans les gamelles des pèlerins prenant le sentier long et ardu menant aux sanctuaires de Kumano Sanzan.

Marchés & enchères de poissons animés

Les marchés commerciaux en activité ne sont généralement pas ouverts au public. Pourtant, le Marché de Poisson du Port de Katsuura possède un certain nombre de zones où vous pouvez être témoin, au cours d'enchères matinales très animées, de la vente de 150 kg de thon frais – puis le voir emporté pour être expédié à travers le Japon.

Marchés & enchères de poissons animés

Les marchés commerciaux en activité ne sont généralement pas ouverts au public. Pourtant, le Marché de Poisson du Port de Katsuura possède un certain nombre de zones où vous pouvez être témoin, au cours d'enchères matinales très animées, de la vente de 150 kg de thon frais – puis le voir emporté pour être expédié à travers le Japon.

Grands espaces

Le Japon est peut-être davantage connu pour ses lumières vives, ses grandes villes et son patrimoine culturel, mais à Kumano vous pouvez vous familiariser avec un autre aspect du pays. Des forêts vierges de cèdres, au kayak de rivière, au canyoning ou à l'observation des baleines, Kumano est un paradis pour les amateurs de plein air. Certains de ses points forts sont : les excursions-promenade en bateau sur la rivière cristalline Kumano-gawa, suivant le trajet emprunté par les pèlerins d'autrefois ; les aventures en kayak et le camping pour appréhender différemment les falaises abruptes et les espaces verdoyants ; les Gorges de Doro-kyo sont particulièrement spectaculaires au printemps quand les fleurs de cerisier ont éclos, et aussi en automne quand les feuilles changent de couleur.

Excursion en bateau dans les Gorges de Doro-kyo

Grands espaces

Le Japon est peut-être davantage connu pour ses lumières vives, ses grandes villes et son patrimoine culturel, mais à Kumano vous pouvez vous familiariser avec un autre aspect du pays. Des forêts vierges de cèdres, au kayak de rivière, au canyoning ou à l'observation des baleines, Kumano est un paradis pour les amateurs de plein air. Certains de ses points forts sont : les excursions-promenade en bateau sur la rivière cristalline Kumano-gawa, suivant le trajet emprunté par les pèlerins d'autrefois ; les aventures en kayak et le camping pour appréhender différemment les falaises abruptes et les espaces verdoyants ; les Gorges de Doro-kyo sont particulièrement spectaculaires au printemps quand les fleurs de cerisier ont éclos, et aussi en automne quand les feuilles changent de couleur.

Incontournable à Kumano

Le 'Kumano Kodo' et 'Saint-Jacques-de-Compostelle : Camino Francés et chemins du nord de l'Espagne' sont des chemins de pèlerinage jumelés, et sont les deux seuls chemins de pèlerinage inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Le climat dans le sud de Wakayama est généralement assez doux toute l'année, avec très peu de neige. Le mois de janvier est le plus froid de l'année avec des températures moyennes oscillant entre 3 °C~7ºC. Les températures atteignent des pics en août, qui est humide et chaud, tandis que mai, juin, septembre et octobre sont les mois les plus tempérés de l'année. Toutefois, les précipitations sont également plus élevées à ces périodes, en particulier de mai à août.

La ville de Tanabe, la deuxième plus grande ville de la préfecture, est le point d'accès le plus pratique pour accéder à Kumano Kodo. L'Office de Tourisme de Tanabe propose un service de réservation en ligne pour vous aider à planifier votre voyage, depuis les réservations jusqu'au choix d'un guide.

Les shide, des guirlandes de papier plié en forme d'éclair souvent attachées à des Shimenawa (corde en paille de riz), sont utilisées pour la purification dans les rituels shintoïstes, et sont accrochées dans diverses zones pour signaler les lieux sacrés. Les shimenawa sur la Cascade Nachi indiquent la présence d'un kami (dieu).

Les randonneurs comme les pèlerins peuvent envoyer leurs bagages en avance avant d'entreprendre le voyage jusqu'aux trois sanctuaires de Kumano Sanzan, le long des chemins de pèlerinage de Kumano Kodo. Un service pratique, notamment pour les visiteurs internationaux qui voyagent avec des valises.

Les eaux thermales d'onsen qualifiées de bijin-no-yu, auraient des propriétés d'embellissement. Les Onsen de Ryujin sont réputés pour être bijin-no-yu.

À suivre

La ville de Wakayama

DESTINATIONS